Rune viking

Alphabet runique, Alphabet viking, Rune, Rune nordique, Rune viking -

Rune viking

Les premiers systèmes d'écriture développés et utilisés par les Nordiques et d'autres peuples germaniques fut l’alphabet runique. Les runes fonctionnaient comme des lettres, mais elles étaient bien plus que de simples lettres dans le sens où nous les comprenons aujourd'hui. Chaque rune était un symbole idéographique ou pictographique. Elles étaient munies d'un principe ou d'un pouvoir cosmologique, écrire une rune permettait d’invoquer et diriger la force qu'elle représentait. En effet, dans toutes les langues germaniques, le mot "rune" (du proto-germanique *runo) signifie à la fois "lettre" et "secret" ou « mystère ».

 

Alphabet Runique

Alphabet Runique

Chaque rune avait un nom qui faisait allusion à la signification philosophique et magique de sa forme visuelle et du son qu'elle représentait, qui était presque toujours le premier son du nom de la rune. Par exemple, le T-rune, appelé *Tiwaz dans la langue proto-germanique, porte le nom du dieu Tiwaz (connu sous le nom de Tyr à l'époque viking). Tiwaz était perçu comme une demeure dans le ciel diurne et, par conséquent, la forme visuelle de la T-rune est une flèche pointée vers le haut. Le T-rune était souvent sculpté et était utilisé comme sort durant les combats pour assurer la victoire.

Les alphabets runiques sont appelés "futharks" après l'apparition des six premières runes (Fehu, Uruz, Thurisaz, Ansuz, Raidho, Kaunan). Il y a trois futharks principaux : le Futhark aîné de 24 caractères, le premier alphabet runique entièrement formé, dont le développement avait commencé au premier siècle de notre ère et s'était achevé avant l'an 400.

Le Futhark plus jeune de 16 caractères, qui a commencé à diverger du Futhark aîné au début de l'ère viking (c. 750 de notre ère) et a fini par remplacer cet alphabet plus ancien en Scandinavie, ainsi que le Futhorc anglo-saxon à 33 caractères, qui s'est progressivement modifié et ajouté à l'Elder Futhark en Angleterre. Sur certaines inscriptions, les vingt-quatre runes de l'Ancien Futhark étaient divisées en trois familles de huit runes chacune, mais la signification de cette division est malheureusement inconnue. 

Les runes étaient traditionnellement gravées sur la pierre, le bois, l'os, le métal ou une surface similaire, les runes n'étaient dessinées à l'encre et à la plume sur parchemin. C'est ce qui explique leur forme anguleuse et tranchante.

rune stone
Les runestones étaient de gros rochers recouverts d'inscriptions de runiques, généralement à la mémoire d'un grand homme ou d'une grande femme.
Plus de 3 000 pierres de grande taille sont situées en Scandinavie. Les inscriptions runiques se trouvent sur les pierres tombales, les monuments commémoratifs plus souvent que sur tout autre objet.

 

 

 

Cependant, des inscriptions runiques se trouvent également sur d’autres support :

  • Murs de falaise, rochers et bâtiments en graffiti
  • Objets d'art et d'artisanat, mis là par les orfèvres, les sculpteurs sur bois, etc. qui les ont fabriqués.
  • Marqueurs, notant le nom du propriétaire d'une pile de produits commerciaux
  • Charmes magiques et talismans
  • Objets religieux
  • Les armes, une épée, par exemple, peuvent avoir un nom gravé dans les runes.

 

On pensait que les runes étaient surtout utilisées a des fins commémoratives ou religieuses. Cependant, une importante excavation à Bergen, en Norvège, dans les années 1950, a révélé que les runes étaient souvent utilisées à des fins professionnelles et quotidiennes. Des inscriptions runiques exprimant des prières, des lettres d'amour, des blagues et des messages personnels y ont été trouvées en quantité.

Les inscriptions runiques, cependant, sont rarement trouvées sur les manuscrits. Bien qu'un alphabet runique puisse être utilisé pour écrire un document, ce n'était pas leur but, car la culture nordique était une culture orale. Le futhark était plutôt utilisé à des fins commémoratives, pour identifier un objet ou pour des raisons magiques, pour maudire ou guérir.

Contrairement à la croyance populaire, les Vikings n'étaient pas illettrés, car la plupart des gens pouvaient comprendre les runes. Bien que les contes et les chansons aient tous été mémorisés et non écrits, une pierre commémorative n'aurait été d'aucune utilité si personne n'avait pu comprendre l'inscription runique qu'elle portait. Comme il y avait des milliers de pierres runiques, il va de soi que la plupart des gens pouvaient comprendre les inscriptions runiques. 

Une grande partie de notre connaissance actuelle des significations que les anciens peuples germaniques attribuaient aux runes provient des trois "poèmes runes", des documents d'Islande, de Norvège et d'Angleterre qui fournissent une courte strophe de chaque rune dans leurs futharks respectifs (le Futhark plus jeune est traité dans les poèmes runes islandais et norvégien, tandis que le Futhorc anglo-saxon est discuté dans le Poème Rune du vieux anglais).

 

Rune Nordique, l'origine

Les origines historiques des runes remontent à l'époque où les guerriers germaniques faisaient des raids dans le sud de l'Italie d'aujourd'hui. Les érudits se demandent si les runes proviennent d'un alphabet italique ancien ou peut-être d'une écriture étrusque. Les guerriers germaniques auraient ramené l'alphabet de ces raids.

Les Nordiques, savaient qu'Odin avait découvert les runes lorsqu'il s'était pendu pendant 9 jours à l’Yggdrasil, l'arbre du monde. Pendant cette épreuve, Odin jeûna et fixa le puits d'Urd, où il perçut les runes.

Les runes, en plus de leur utilisation comme code écrit, ont donc des propriétés magiques. Les runes étaient souvent utilisées dans les amulettes magiques pour la protection et la guérison. Ils servaient aussi à jeter une malédiction. On pensait que les runes elles-mêmes avaient un pouvoir magique.

broche de meldorf

 

 

L'inscription runique la plus ancienne que nous connaissions se trouve sur la broche de Meldorf, qui a été fabriquée dans le nord de l'Allemagne d'aujourd'hui vers l'an 50 de notre ère.

 

pierre de Kylver
La plus ancienne sculpture connue du futhark, est celle de la pierre de Kylver, en Suède, qui date d'environ 400 de notre ère. L'inscription est cependant très ambiguë et les savants sont divisés sur la question de savoir si ses lettres sont runiques ou romaines.

 

 

 

 

 

Peigne de Vimose

 

 

 

 

 

Les premières inscriptions runiques non ambiguës se trouvent sur le peigne de Vimose, au Danemark, et sur le fer de lance Øvre Stabu dans le sud de la Norvège. Tous les deux datent d'environ 160 de notre ère.

lance Øvre Stabu

 

 

 

 

Odin pendu à Yggdrasil

Odin était le premier et le plus grand magicien, nous réalisons que les runes, aussi récentes soient-elles, seraient tombées sous son emprise. (On vous raconte comment ce dernier a rencontré les runes dans notre article sur Odin.)

Pour les anciens peuples germaniques, les runes ne pouvaient provenir d'une source aussi banale que l'alphabet italique ancien. Les runes n'ont jamais été "inventées", mais sont au contraire des forces éternelles et préexistantes qu'Odin lui-même a découvertes en subissant une terrible épreuve. 

L'arbre auquel Odin c’était pendu est l'Yggdrasil, l'arbre de vie se trouvant au centre du cosmos germanique dont les branches et les racines renferment les Neuf Mondes. Juste en dessous de l'arbre du monde se trouve le Puits d'Urd, une source de sagesse incroyable. Les runes semblent avoir leur habitat d'origine dans ses eaux.

 

 

Signification des runes Viking 

Cette section fournit le signe, le nom et une brève description de la signification de chacune des vingt-quatre runes qui composent le Futhark ancien. Les significations données sont basées exclusivement sur les poèmes runiques médiévaux.

 



 Rune Uruz.

Signification : force de volonté.

 

 

 

 

Rune Fehu


Rune Fehu.

Signification : richesse.

 

 

  

Rune Thurisaz

 Rune Thurisaz.

Signification : danger, souffrance.

 

 

 

Rune Ansuz

 

 Rune Ansuz.

Signification : prospérité, vitalité.

 

 

 

Rune Raidho

 Rune Raidho.

Signification : mouvement, travail, croissance.

 

 

 

Rune Kaunan

 

Rune Kaunan.

Signification : mortalité, douleur.

 

 

 

Rune Gebo

 

Rune Gebo.

Signification : générosité.

 

 

 

Rune Wunjo

 

Rune Wunjo.

Signification : joie, extase.

 

 

 

Rune Hagalaz

 

Rune Hagalaz.

Signification : destruction, chaos.

 

 

 

Rune Naudhiz

 

Rune Naudhiz.

Signification : besoin, désir non satisfait.

 

 

 



 

Rune Isaz.

Signification : inconnue.

 

 

 

Rune Jera

 

Rune Jera.

Signification : récolte, récompense.

 

 

 

Rune Eihwaz

 

Rune Eihwaz.

Signification : force, stabilité.

 

 

 

Rune Sowilo

 

Rune Sowilo.

Signification : succès, réconfort.

 

 

 

Rune Tiwaz

 

Rune Tiwaz.

Signification : victoire, honneur.

 

 

 

Rune Berkana

 

 Rune Berkana.

Signification : fertilité, croissance, subsistance.

 

 

 

Rune Ehwaz

 

Rune Ehwaz. 

Signification : confiance, foi, camaraderie.

 

 

 

Rune Mannaz

 

Rune Mannaz.

Signification : augmentation, soutien.

 

 

 

Rune Laguz

 

Rune Laguz.

Signification : l'informe, le chaos, la potentialité, l’inconnu.

 

 

 

Rune Ingwaz

 

Rune Ingwaz.

Signification : la fécondation, le début de quelque chose, l'actualisation du potentiel.

  

 

Rune Othala

 

Rune Othala.

Signification : héritage, patrimoine, tradition, noblesse.

 

 

 

 

Rune Dagaz

 

Rune Dagaz.

Signification : espoir, bonheur.


1 commentaire

  • Faustine

    Merci pour toutes ces significations, je viens de trouver mon tatouage. 😁

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés