Présentation d'Athelstan dans la série Vikings

juin 14, 2021 7 min de lecture

Présentation d'Athelstan dans la série Vikings

Parmi les personnages de la célèbre série Viking, il y en a qui captivent et impressionnent particulièrement. Le personnage d’Athelstan fait partie de ceux-là. Qui est-il ? Quelle place occupe-t-il dans l’histoire et quel rôle joue-t-il dans la vie des personnages ? Quelle est son histoire ?

Quand et comment meurt-il ? Que peut-on retenir de son rôle dans le scénario ? Voilà autant de questions qui méritent une réponse, puisque comme on le verra dans la suite, Athelstan aura été un pilier pour la série. Ensemble, découvrons et apprécions l’identité et le rôle de ce personnage atypique dans la série.

Qui est Athelstan dans la série Vikings ?

C’est dans l’épisode « l’Expédition » qu’on voit apparaître Athelstan pour la première fois et faire ses débuts. Faisant partie des personnages principaux dans les quatre premières saisons de la série télévisée vikings, il apparaît ensuite dans 30 épisodes. Sa dernière apparition (vivant) s’est faite dans l’épisode « Renaître », même si on le voit aussi apparaître en flashback dans l’épisode « Tous ses Anges ».

Quoi qu’il en soit, Athelstan est un ancien moine partagé entre sa croyance en dieu et ses croyances vikings. Né de parents anonymes, il appartient à une fratrie de 6. Il avait donc une sœur et quatre frères qui sont tous morts de la fièvre aphteuse. Mais ce n’est pas une fièvre qui tue Athelstan.

Il a survécu après que l’Eglise de Lindisfarne l’a recueilli. C’est d’ailleurs dans ce lieu qu’il trouve finalement le bonheur, la liberté spirituelle et la joie de servir Cuthbert, le père de l’église. Mais s’il a survécu à la fièvre aphteuse, Floki finit par l’assassiner dans la série. Son rôle a été incarné par l’interprète Georges Blagden, qui dans une interview a laissé entendre que le personnage d’Athelstan a réellement existé. Pourtant, cela ne semble pas être proche de la vérité. Dans tous les cas, nous faisons la lumière sur cela dans la suite.

@viking.sorlandet

Athelstan, du monastère à la maison de Ragnar

Dans la série, Athelstan est un personnage clé. D’abord il était moine. Il a été capturé par les chrétiens au cours d’une expédition dans le Wessex. Il devait être crucifié, mais son étoile l’ayant sauvé, il échappe à la mort. Il se rapproche du roi Ecbert qui lui fait recopier les documents latins laissés sur l’île par les empereurs romains.

Lorsque les Vikings lancent un assaut contre le monastère où vit Athelstan en Angleterre, ce dernier échappe une fois de plus à la mort après avoir supplié Ragnar de l’épargner. En fait, il se trouve que pendant qu’il servait en tant que mission dans la région nordique, il était parvenu à apprendre la langue des hommes du Nord. Ayant considéré cet atout qui l’a particulièrement fasciné, Ragnar lui laisse la vie sauve.

Ensuite, il est devenu son esclave. Il vivait dans la maison de Ragnar, auprès de sa famille en tant que domestique. En peu de temps, la relation entre les deux hommes évolue. Athelstan devient un fidèle compagnon de Ragnar Lothbrok. Et l’estime est réciproque.

Plus tard, les Vikings retournent au Wessex en compagnie d’Athelstan et rencontrent le roi Ecbert et la princesse Kwenthrith. Un banquet est organisé puis un accord conclu. Selon l’accord, les Vikings doivent aller conquérir la Mercie et Athelstan et Lagertha suivre les fermiers viking sur leur nouvelle terre.

Athelstan, esclave, ami, puis guide spirituel de Ragnar Lothbrok

Entre temps, Athelstan se rapproche de Ragnar Lothbrok dont il devient le fidèle compagnon. On assiste ainsi à une manifestation du syndrome de Stockholm, puisque celui qui devait être la victime devient finalement le préféré. Et il faut noter que cet homme a eu une très grande influence sur Ragnar Lothbrok.

Depuis leur rencontre pendant la première saison de la série, Ragnar remettait déjà en question ses croyances en sa religion et en l’existence ou non d’une pluralité de dieux et d’un Valhalla. En fait, Athelstan inculque les principes du Christianisme à tous ceux qui l’entourent. A partir d’un certain moment, Ragnar qui s’est vraiment rapproché du moine, développe une certaine fascination pour cette religion. En peu de temps, il l’adopte.

Ainsi, plus qu’une simple série semi-historique, la série Vikings abordait ainsi des sujets aussi profonds et contemporains que la croyance, la condition humaine et le rapport de l’homme à la divinité. Et cela bien sûr grâce au personnage d’Athelstan, le moine.

@vikings__hd

Avec les fascinants discours qu’Athelstan tenait sur la foi, Ragnar satisfaisait son avidité de connaissance sur le monde spirituel. Il est même allé jusqu’à perdre son appétit pour les richesses matérielles accumulées pendant les raids pour le remplacer par une attirance et un amour pour les choses spirituelles et pour la philosophie. Il s’agenouille désormais pour prier dans le style chrétien. Evidemment, il rend sa liberté à Athelstan en qui il a une confiance totale.

Dans la saison 3, Ragnar se fait baptiser au christianisme et voulait à un moment créer une confrontation entre les dieux d’Athelstan et les dieux nordiques qu’il provoque, n’en déplaise à qui le veut. Athelstan était aussi devenu comme la cause de l’apostasie de Ragnar. Les deux étaient si proches que la mort d’Athelstan avait brisé quelque chose de trop solide en Ragnar.

Plus tard, Ragnar ne croyait plus en rien du tout. Puis un jour, il apprend l’existence d’Alfred, le fils de son ami Athelstan. Alors, une flamme se rallume en lui. Et c’est encore là une preuve de l’influence et de l’importance que la vie d’Athelstan a pour la vie de Viking. Comme on peut le constater, c’est Athelstan qui a révélé Ragnar dans la série.

Athelstan, victime de sa double identité ?

Athelstan est un double homme, si on peut ainsi parler. C’est à la foi un moine et par conséquent très humain et croyant fermement en son éducation religieuse. Sa souffrance née d’un conflit intérieur, commence dès qu’il se met à réaliser le rêve de devenir viking, comme beaucoup d’ailleurs. Il devait désormais naviguer entre deux identités diamétralement opposées, en son côté chrétien et la doctrine nordique.

Son amitié très étroite avec Ragnar l’amène progressivement à vénérer les dieux païens avec lui, ce qui accélère la consolidation de son identité de viking. Pour certains fans de la série, ce n’était pas une double nature. Ce n’était pas non plus un conflit en soi. C’était une ouverture d’esprit, la capacité d’accepter de nombreux points de vue et les croyances des autres religions. Une fois encore, cela relance le discours sur la cohabitation des croyances parfois opposées sur plusieurs points de vue dans un seul et même homme et l’impact sur la vie de cet homme, de cette négociation de croyances.

Mais comme on le voit dans la saison 3, Athelstan, qui entre temps s’est adapté à l’environnement, aux croyances et à la culture viking se retrouve vraiment tiraillé entre ses anciennes et ses nouvelles croyances. La foi en deux religions différentes ne le rend vraiment pas vraiment service. A un moment, il décide de revenir à sa foi chrétienne. Il jette le bracelet que Ragnar lui a offert à la mer et se débarrasse de ses drapeaux originaux vikings.

@crzy4_uvikings

Et il faut croire que c’est cette part chrétienne qui va le conduire tout droit à la perte. Floki, qui le hait d’une haine pure et parfaite compte tenu de l’influence chrétienne adoucissante qu’il exerçait sur Ragnar, le tue de sang froid au cours de la saison 3. Pris de jalousie face à l’amitié qui liait Ragnar à Athelstan, Floki le tue d’un coup de hache alors que celui-ci était en train de prier.

Pour lui, Athelstan était le symbole de la victoire du dieu du Christianisme sur les dieux nordiques. Il était la cause de tous les malheurs qui ont frappé la communauté viking. On rappellera au passage que le roi Ecbert est allé passer un village viking entier au fil de l’épée, ce qui a brisé l’alliance entre les peuples.

Quoi qu’il en soit, dire que la mort était difficile à vivre pour Ragnar est peu dire. Même les spectateurs épris par la nature candide de ce personnage et ses discours forts édifiants en ont été complètement dévastés. Ragnar était dans un sale état. Il enterre la dépouille de son ami sur une haute montagne. Pour avoir l’impression que son ami est toujours avec lui, il se met à porter le collier de ce dernier. Disons qu’il ne s’en est presque jamais remis, si ce n’est la nouvelle de l’existence d’Alfred, le fils d’Athelstan.

Le personnage d’Athelstan est-il réel ?

Il est vrai que Georges Blagden, l’interprète du personnage d’Athelstan a déclaré au cours d’une interview qu’Athelstan a réellement existé. Malheureusement, cela n’est pas très exact. Toutefois, ce n’est pas faux non plus. Nous vous dirons pourquoi.

A l’inverse des fils légendaires de Ragnar Lothbrok et de Ragnar lui-même, le nom d’Athelstan n’est inscrit sur une aucune page dans les sagas scandinaves. C’est un personnage inventé pour la série, tout au moins dans une grande mesure.

Athelstan selon la vrai histoire

En réalité, le personnage d’Athelstan dans la série viking porte le nom d’un roi, un souverain anglais de Northumbrie, le premier souverain à régner sur l’ensemble de l’Angleterre de 927 à 939 après Jésus-Christ.

Cependant, contrairement à ce que nous apprend la série, Athelstan n’est pas le père d’Alfred. Le vrai Athelstan est roi, fils de la reine Ecgwynn et du roi Edouard l’Ancien. Il a été évincé de l’histoire, toutefois, l’histoire veut qu’il soit le roi qui a unifié toute l’Angleterre. Témoin de toute une époque viking, il est aussi l’un des rares souverain d’Angleterre ayant réussi à combattre avec les succès contre les Viking.

@lothbroks_dream

Le raid sur le monastère de Lindisfarne

Dans la vraie histoire, c’était en 793 après Jésus que les vikings ont lancé une attaque contre le monastère de Lindisfarne. Ce raid n’était surement pas le premier raid des vikings en Angleterre, mais il a marqué le début de l’ère viking. Il est vrai que des hommes et des femmes ont été ramenés en esclave sur le territoire viking comme on le voit dans la série.

De même, dans la vraie histoire comme dans la série, les esclaves amenés deviennent si proches de leurs familles que leurs familles vikings vont parfois aux extrêmes pour les protéger. Toutefois, la principale différence est qu’en 793, Ragnar n’était pas encore né. Il n’a donc pas mené ce raid.

Résumé : Athelstan, le personnage le plus aimé par les fans de la série Vikings ?

Moine, esclave, puis Viking. Un parcours pour le moins atypique. Et il faut le dire, Athelstan a su toucher le cœur de presque tous les spectateurs qui sont devenus ses fans. C’est d’ailleurs le seul personnage qui a su toucher les cœurs des fans de la série aussi spécialement.

S’il est tant aimé des fans, c’est sans doute parce qu’il illumine, par son histoire et par son personnage, les aspects peu connus de la civilisation viking. Certains pourraient même aller jusqu’à dire qu’il est le pilier de l’histoire viking.

En effet, c’est à travers son personnage que l’on découvre la culture viking, son aspect brutal et son aspect fascinant, ces rouages qu’il n’est pas toujours aisé d’assimiler. Athelstan, c’est vraiment le seul personnage dans lequel spectateur lambda  qui appartenant à une culture et ayant ses propres croyances, mais qui désire devenir un viking, peut vraiment s’identifier.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Rejoins le clan