Vegvisir

vegvisir -

Vegvisir

Le Vegvisir ("Ce qui montre la voie") est un symbole viking que nous voyons beaucoup autour de nous, dans les séries, et autres sujets tournant autour de la mythologie nordique.

Le vegvisir n'a pas de symbole équivalent, il est unique, mystérieux et son âge exact en tant que symbole a été perdu / inconnu en raison de la répression chrétienne.

Ce symbole viking, apparait pour la première fois et la seule fois dans un livre de sorts islandais : manuscrit Huld écrit par Geir Vigfusson en 1860, ce dernier a tenté de compiler et de classer divers symboles populaires islandais à travers son manuscritCe livre ne dit rien de plus que cette seule phrase à ce sujet : "Si ce signe est porté, on ne se perdra jamais dans les tempêtes ou par mauvais temps, même si le chemin n'est pas connu ».

Le sens du Vegvisir dans cette brève description, qui est tout ce qui existe comme description historique de son usage original ou folklorique se réfère évidemment à un pouvoir spécial inhérent au Vegvisir, ou réalisé instrumentalement par son utilisation comme un instrument de navigation.

Le Vegvisir est représenté sur la 60e page du manuscrit de Huld, sous le titre Vegvisir, à côté du Þjófastafur. La conception du Vegvísir est symboliquement liée à celle d'une boussole et de l'Aegishjalmur, Þjófastafur, Veiðistafur, Hólastafur et'Að fá stúlku' bien que sa signification soit complètement unique tout en partageant une configuration semblable.

vegvisir

Boussole Viking

Le mot Vegvisir nous viens de deux mots islandais: Veg et Vísir.

Le mot Vegur veut dire le "chemin" et Vísir peut-être interprété comme le "Guide".

Dans l'imagerie collectif nordique (en ce temps là), ce symbole veut dire "Celui qui voit" ou fait référence à la "boussole viking".

Selon la légende, le vegvisir devait être tracé sur le front d’une personne qui partait en voyage. Le porteur de ce dernier était par conséquent protégé et lui permettait de toujours retrouver son chemin. Mais la signification du Vegvisir va bien au-delà du voyage…

Le manuscrit de Huld a été compilé au cours du XIXe siècle, environ huit siècles après la fin de l'ère viking. Bien que certains de ses documents datent de l'époque où la religion nordique pré-chrétienne était encore une tradition vivante, une grande partie du reste est fortement influencée par le christianisme.

Ainsi, le simple fait qu'on trouve quelque chose dans le manuscrit de Huld ne garantit pas que les Nordiques pré-chrétiens et/ou d'autres peuples germaniques savaient quelque chose à son sujet, et encore moins qu'ils l'ont accepté comme faisant partie de leur culte.

Dans le cas du Vegvisir, il n'y a aucune preuve qu'il était connu ou utilisé à l'époque viking ou avant. Il est possible qu'il ait été connu et utilisé pendant cette période, mais il est aussi possible qu'il ait été importé ou inventé après cela. En fin de compte, nous ne savons tout simplement pas.

En positionnent correctement un clou ou une tige au milieu du Vegvisir, les marques sur le Vegvisir agissent comme un cadran solaire ou un compas de navigation.

Le mouvement de l'ombre créée par un clou ou une tige lorsque le soleil se déplace dans le temps et que la direction de l'utilisateur change, a donc la possibilité de permettre à l'utilisateur d'estimer avec une grande précision son temps actuel, sa distance de l'équateur et son cap, en mer ou sur terre, avec une compréhension de la rotation du soleil, comme nos ancêtres l'avaient clairement fait. I
l est possible que les symboles étranges sur le Vegvisir aient été utilisés à ces fins de navigation.

symbole de protection viking

Symbole de protection viking

"Si ce signe est porté, on ne se perdra jamais dans les tempêtes ou par mauvais temps, même si le chemin n'est pas connu »


En connaissant la signification du Vegvisir, son "pouvoir"et son utilisation on peut donc conclure qu'il peut à lui seul aider à garder quelqu'un calme lorsqu'il est effectivement perdu par mauvaise visibilité, cet effet positif de confiance ou de "foi" dans la puissance du Vegvisir peut aider quelqu'un à survivre par mauvais temps, en les empêchant de tomber dans la panique et en aidant à garder un individu calme et confiant, le Vegvisir, s'il est théoriquement utilisé dans une situation de survie, ce qu'il a sans doute dans son histoire, pourrait aider à maintenir le moral et un sens de l'orientation même lorsque tout le reste est perdu.

Le Vegvisir est clairement conçu pour la navigation à travers les "tempêtes", métaphoriquement, il est théoriquement possible que de telles tempêtes ou "mauvais temps" puissent être interprétés comme faisant référence à quelque chose au-delà des modèles de précipitations atmosphériques et des courants vent et mer.

Le Vegvisir, en tant que symbole destiné à empêcher le porteur de s'égarer "dans les tempêtes ou les intempéries", peut aussi avoir des significations spirituelles, politiques, intellectuelles et de vie profondes.

Par exemple, dans la description du manuscrit de Huld, bien qu'elle ne soit pas définitive en soi et qu'elle témoigne de son sens originel, elle affirme que "l'on ne se perdra jamais par mauvais temps, même lorsque le chemin n'est pas connu" lorsqu'on porte le Vegvisir, cela pourrait être une métaphore pour la représentation symbolique d'un idéal capable de trouver son chemin, même lorsque son destin est inconnu et bien évidemment de le préserver par tous les temps, même quand on ne connaît ni sa direction, ni le temps perdu ou absorbé dans une tempête. Il s'agit d'une interprétation métaphorique positive et logique et d'une signification inspirée par le but simple et fonctionnel du Vegvisir comme instrument de navigation.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés