Vegvisir

septembre 14, 2020 7 min de lecture

vegvisir

Le Vegvísir est un ancien symbole d'origine islandaise, et son but est d'aider son porteur à trouver le bon chemin. Il peut être trouvé dans le manuscrit de huld et dans d'autres médias, tel que dans le livre de magie médiévale Galdrabók.

Une utilisation de celui-ci (qui existe encore en Islande) est de le peindre sur la porte d'une maison afin que votre maison et votre vie soient comme un bateau avec une boussole et se déplacent dans la bonne direction. Aujourd'hui, il apparaît dans de nombreux objets et lieux, mais surtout sous forme de tatouages. Découvrons ce mystérieux symbole et son origine.

 

L'étymologie et la signification du Vegvisir

Le Vegvisir ("Ce qui montre la voie") est un symbole viking que nous voyons beaucoup autour de nous, dans les séries, et autres sujets tournant autour de la mythologie nordique.

Le mot vegvísir est dérivé de deux mots islandais:  Veg et Vísir. Veg à son tour vient de Vegur, qui signifie route ou chemin et Vísir est guide, donc Vegvísir, symbolise la force qui nous guide quand nous sommes perdus, nous aide à ne pas nous tromper, à trouver notre vrai chemin.

Le vegvisir n'a pas de symbole équivalent, il est unique, mystérieux et son âge exact en tant que symbole a été perdu / inconnu en raison de la répression chrétienne.

 

L'importance de la magie dans l'ancienne Islande 

Pour comprendre le Vegvisir, comme tout autre symbole utilisé comme amulette, sort ou élément magique, il faut d'abord comprendre l'importance de la sorcellerie et des traditions magiques en Islande, qui sont très anciennes et influentes sur les peuples indigènes.

L'origine des sortilèges remontent au Moyen Âge dans des anciennes  sagas nordiques, ces dernières représentent une partie unique du patrimoine islandais. 

Dans l’Antiquité, les sorts étaient  autant importants pour les Islandais que la nourriture l'était pour le corps. Ils existaient dans tous les aspects de la vie, et à travers les désirs et les peurs, ils sont devenus une seconde nature pour l’homme: le désir personnel de comprendre et de contrôler le destin et le pouvoir de la nature, se  retrouvent dans les sorts magiques des Islandais.

 

Différentes versions des symboles Vegvísir

Il existe plusieurs versions du symbole Vegvísir. Nous allons en évoquer trois, qui figurent dans des livres sur le symbolisme islandais, à savoir le manuscrit de Huld, Galdrabók et le Galdraskræða.

 

Le Vegvísir dans le manuscrit de Huld 

manuscrit de huld

Le Vegvísir est l'un des nombreux symboles qui apparaissent dans le manuscrit de Huld (Huld vient de hulda, signifiant secret). Il s'agit d'un livre de 1860 qui contient des recherches de Geir Vigfusson en Islande. Sur une page du manuscrit, il y a un dessin du symbole Vegvísir, à côté de son nom, qui est cité en islandais ci-dessous:

"Beri maður stafi þessa á sér villist maður ekki íhríðum né vondo veðri þó ókunnugur sá".

Ce qui veut dire : "Emportez cette pancarte avec vous et vous ne vous perdrez pas dans les tempêtes ou le mauvais temps, même dans un environnement peu familier".

Le sens du Vegvisir dans cette brève description, qui est tout ce qui existe comme description historique de son usage original ou folklorique se réfère évidemment à un pouvoir spécial inhérent au Vegvisir, ou réalisé instrumentalement par son utilisation comme un instrument de navigation.

Le Vegvisir est représenté sur la 60e page du manuscrit de Huld, sous le titre Vegvisir, à côté du Þjófastafur. La conception du Vegvísir est symboliquement liée à celle d'une boussole et de l'Aegishjalmur, Þjófastafur, Veiðistafur, Hólastafur et'Að fá stúlku' bien que sa signification soit complètement unique tout en partageant une configuration semblable.

 

Le vegvisir dans le Galdraskræða Skugga

Galdraskræða Skugga

Un Vegvísir similaire apparaît dans le livre Galdraskræða Skugga, qui a été publié pour la première fois par Jochum M. Eggertson (1896-1966) en 1940 et a été rebaptisé "Skuggi", ce qui signifie "ombre", un fermier et écrivain qui reflète dans son travail, sa vision de la vie prolifique et quelque peu controversée. 

skugga

Les écrits et illustrations de Galdraskræða ont été réalisés par l'auteur lui-même, et il n'a publié que 150 éditions. Il s'agit d'une collection regroupant près de 200 sorts venant du  folklore islandais et d'un ensemble de runes magiques.

Plus récemment, en 2013, le designer Arnar Fells Gunnarsson a repensé ce travail pour son projet final à l'Université des Arts d'Islande. Dans son travail, il a simplifié les éléments graphiques pour rendre l'illustration plus claire et plus propre, tout en respectant le travail original de Skuggi. La couleur choisie pour les symboles est le rouge, symbolisant le sang qui était utilisé dans les rituels anciens.

 

Galdrabók: 

Avant ce document, le Vegvísir est apparu dans le Galdrabók: un livre d'origine islandaise (livre de contenu magique) datant d'environ 1600,  composé de 47 citations. Le livre est composé de quatre scribes différents: trois Islandais et un Danois, qui utilise des matériaux d'Islande. Il a probablement commencé à la fin du 17ème siècle et a poursuivie jusqu'au milieu du 17ème siècle.

Les citations de Galdrabók sont écrites en runique et en latin et nous introduisent au symbolisme, à l'invocation d'entités chrétiennes, de démons, de dieux païens nordiques, d’utilisation d'herbes et d'ustensiles magiques, etc. 

Une partie de ces sorts se concentrent sur la protection, tels que les problèmes présentés par la grossesse, les maux de tête, l'insomnie, la désorientation en mer et la peste. 

D'autres sont pour protéger le porteur en aidant à tuer les animaux, à rechercher les voleurs, à endormir les gens, à attirer les femmes et à effrayer les ennemis, comme le symbole  Aegishjalmur (dérivé du vieux mot nordique: ægishjálmr, qui signifie "casque d'Ægir ")

Nous pouvons retrouver une publication du Galdrabók en suédois et publié en 1921 par Natan Lindqvist. En 1989, l'écrivain Stephen Flowers, également connu sous le nom d'Edred Thorsson, et considéré comme l'un des plus grands représentants de la connaissance runique et mystique et  a également écrit une version anglaise du  livre (hautement recommandé) "Futhark : la magie des runes".

 

Galdrakver : la version "magie blanche"

galdrakver

Il existe une autre version de Galdrabók appelée "Manuscript Lbs 1438.º", qui remonte à 1670 et a été publiée pour la première fois en 2004 sous le nom de "Galdrakver" ou "petit livre magique" . 

L'original se trouve à la Bibliothèque nationale universitaire d'Islande à Reykjavik. La différence entre ce livre et Galdrabók est qu'il ne contient que des sorts de magie blanche. L'auteur est inconnu.

 

Le vegvisir, la boussole Viking ?

Selon la légende, le vegvisir devait être tracé sur le front d’une personne qui partait en voyage. Le porteur de ce dernier était par conséquent protégé et lui permettait de toujours retrouver son chemin. Mais la signification du Vegvisir va bien au-delà du voyage…

Le manuscrit de Huld a été compilé au cours du XIXe siècle, environ huit siècles après la fin de l'ère viking. Bien que certains de ses documents datent de l'époque où la religion nordique pré-chrétienne était encore une tradition vivante, une grande partie du reste est fortement influencée par le christianisme.

Ainsi, le simple fait qu'on trouve quelque chose dans le manuscrit de Huld ne garantit pas que les Nordiques pré-chrétiens et/ou d'autres peuples germaniques savaient quelque chose à son sujet, et encore moins qu'ils l'ont accepté comme faisant partie de leur culte.

 

Le vegvisir et la similitudes avec la rose des vents

La similitude du symbole de Vegvísir avec la rose des vents et ses huit points cardinaux est facilement identifiable par les éléments graphiques qui le composent. Et non seulement cela, mais aussi, selon certaines sagas, le Vegvísir est lié à un artefact utilisé par les Vikings marins pour la navigation, comme une boussole solaire ou runique. Malgré cela, il faut souligner qu'elle est liée mais qu'on ne sait pas avec certitude qu'il s'agissait de son utilisation.

En positionnent correctement un clou ou une tige au milieu du Vegvisir, les marques sur le Vegvisir agissent comme un cadran solaire ou un compas de navigation.

Le mouvement de l'ombre créée par un clou ou une tige lorsque le soleil se déplace dans le temps et que la direction de l'utilisateur change, a donc la possibilité de permettre à l'utilisateur d'estimer avec une grande précision son temps actuel, sa distance de l'équateur et son cap, en mer ou sur terre, avec une compréhension de la rotation du soleil, comme nos ancêtres l'avaient clairement fait. I
l est possible que les symboles étranges sur le Vegvisir aient été utilisés à ces fins de navigation.

symbole de protection viking

Le vegvisir, symbole de protection ?

"Si ce signe est porté, on ne se perdra jamais dans les tempêtes ou par mauvais temps, même si le chemin n'est pas connu »


En connaissant la signification du Vegvisir, son "pouvoir"et son utilisation on peut donc conclure qu'il peut à lui seul aider à garder quelqu'un calme lorsqu'il est effectivement perdu par mauvaise visibilité, cet effet positif de confiance ou de "foi" dans la puissance du Vegvisir peut aider quelqu'un à survivre par mauvais temps, en les empêchant de tomber dans la panique et en aidant à garder un individu calme et confiant, le Vegvisir, s'il est théoriquement utilisé dans une situation de survie, ce qu'il a sans doute dans son histoire, pourrait aider à maintenir le moral et un sens de l'orientation même lorsque tout le reste est perdu.

vegvisir tattoo


Le Vegvisir, en tant que symbole destiné à empêcher le porteur de s'égarer "dans les tempêtes ou les intempéries", peut aussi avoir des significations spirituelles, politiques, intellectuelles et de vie profondes.

Par exemple, dans la description du manuscrit de Huld, bien qu'elle ne soit pas définitive en soi et qu'elle témoigne de son sens originel, elle affirme que "l'on ne se perdra jamais par mauvais temps, même lorsque le chemin n'est pas connu" lorsqu'on porte le Vegvisir, cela pourrait être une métaphore pour la représentation symbolique d'un idéal capable de trouver son chemin, même lorsque son destin est inconnu et bien évidemment de le préserver par tous les temps, même quand on ne connaît ni sa direction, ni le temps perdu ou absorbé dans une tempête. Il s'agit d'une interprétation métaphorique positive et logique et d'une signification inspirée par le but simple et fonctionnel du Vegvisir comme instrument de navigation.

 

En conclusion

Le Vegvísir est l'un de nos symboles préférés. Sa signification et ses graphismes visuels nous donnent de bonnes vibrations, c'est pourquoi nous vous proposons un bon nombres d’articles du quotidien pour vous permettre de vous entourer de ce symbole protecteur.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

hel
Hel

octobre 12, 2020 2 min de lecture

Voir l'article entier
Corbeau Odin
Hugin et Munin

août 18, 2020 2 min de lecture

Voir l'article entier
Niflheim
Niflheim

août 17, 2020 2 min de lecture

Voir l'article entier

Rejoins le clan