Mythologie Nordique : Histoire, Dieux Et Légendes Vikings

novembre 04, 2019 6 lire la lecture

Mythologie Nordique : Histoire, Dieux Et Légendes Vikings

La mythologie nordique est l’ensemble des mythes et des traditions qui proviennent de l’Europe du Nord. Elle s’est créée une place auprès des Vikings et des autres peuples germaniques durant l’âge viking.

Cette mythologie du Nord s’appuyait sur un système religieux polythéiste qui était pratiqué dans de vastes territoires au Moyen Âge et avant la période de la christianisation. Cette mythologie combine à la fois une culture riche et complexe, avec des histoires et des poèmes du temps des Vikings. De nos jours, la culture populaire s’inspire profondément de la mythologie scandinave. Les adaptations sur l’univers viking montent en nombre que ce soit à travers textes, livre ou des films avec l’univers fabuleux de Marvel et la nouvelle série vikings.

La mythologie du Nord fascine par les récits de ses dieux, Odin le dieu des ases et son fils Thor, protecteur d’Asgard. La mythologie viking fascine par ses textes poétiques et les nombreux symboles mystérieux, mais surtout par l’existence de la plus grande civilisation d’Europe, les Vikings.

 

La mythologie nordique : la religion païenne

Avant l’arrivée du christianisme au sein du peuple scandinave, le peuple barbare constitué par les Vikings pratiquait ses propres religions païennes. La mythologie nordique ses sources sur cette religion païenne, car les mythes, les traditions et légendes nordiques regroupent toutes les histoires religieuses qui ont régis la vie des Vikings. Une histoire incroyable qui contenait des batailles comme le fameux Ragnarök, des textes sur les dieux comme le dieuOdin, le chefs de tous les dieux (le chef des Ases) etThor, le dieu du tonnerre, les déesses commela déesse Freyja et également les créatures mythologiques telles que le peuple des géants et le peuple des nains.

@mythologie_nordique.art

Durant ces temps anciens, la religion des Nordiques ne possédait aucune appellation distincte : ils l’appelaient la tradition. À un moment, les hommes croyants se convertissaient petit à petit vers le christianisme. Les derniers pratiquants de la culture nordique commençaient alors à être appelés les païens. Cette religion nordique était un moyen pour le peuple viking de se rapprocher des dieux. Le peuple viking était un peuple polythéiste (qui croit en de nombreux dieux) contrairement au peuple chrétien qui était monothéiste. En effet, ils croyaient en des dieux, possédant chacun leurs capacités et leurs domaines de compétence. Le peuple nordique possédait une connaissance cosmologique très particulière :il croyait en l’arbre du monde (Yggdrasil). L’arbre Yggdrasil portait les neuf mondes où demeuraient Odin et les autres dieux nordiques (dans le monde d’Asgard), les humains ainsi que les bêtes féroces. Les gens de notre époque sont attirés par l’émerveillement que suscitent les différents mythes et les dieux nordiques qui les enchantent.

@mythology_of_vikings

Les Scandinaves s’imaginaient vivre dans un monde « enchanté ». Ils étaient fascinés par leur monde : culture et nature. Derrière cette image merveilleuse, la religion nordique était étroitement liée aux « bêtises » humaines : la guerre, l’injustice, les héros et la vie. Les Vikings aspiraient au combat, pour protéger leurs richesses et leur terre.


La mythologie nordique : l’origine des mythes

Les peuples nordiques étaient un peuple oral, qui faisaient transmettre leurs belles histoires, légendes, mythes et coutumes à travers des poèmes et des chants oraux. C’est la principale raison de la complexité de la mythologie nordique. La source préchrétienne la plus intéressante jamais découverte est l’Edda poétique. L’Edda poétique est l’ensemble des poèmes écrits en vieux norrois du 13e siècle, rassemblés en un seul recueil : le Codex Regius. Ces poèmes décrivent et illustrent les divers évènements qui s’étendaient sur l’ensemble de l’âge viking. L’Edda raconte l'histoire de la création du monde et la vie des dieux et déesses qui l'habitent. L'Edda est une source importante d'informations sur la mythologie nordique, et les chercheurs l'ont utilisée pour interpréter d'autres textes nordiques.

 

La mythologie nordique : l’origine du peuple vikings

Les Celtes, les Samis et les Finlandais sont appelés les scandinaves ou  « peuple germanique ». Ces personnes appartenant à la même culture se situaient dans le nord de l’Europe, en passant par l’Islande, la Scandinavie et le nord des Alpes. Mais le peuple germanique le plus connu de la culture populaire reste les Vikings.

@mythology_of_vikings

Toutes les personnes venues du nord de l’Europe ainsi que les Écossais, les Anglais et les Allemands ont une forte probabilité de posséder un sang germanique. Ce qui veut dire que leurs ancêtres peuvent bien être des Vikings, que l’on connaît à travers la mythologie nordique.

 

La mythologie nordique : les Vikings

Connaissez-vous les navigateurs Floki ou Erik le rouge ? Les Vikings étaient de très bons navigateurs, conquérants et commerçants. Ils naviguaient entre plusieurs pays du Nord (Danemark, Islande, Suède), mais également sur de nouvelles terres pour les conquérir : au Bagdad et même aux alentours de l’Amérique du Nord. Les scandinaves aimaient naviguer et partir à l’aventure pour les raisons suivantes : la gloire, le pouvoir et l’or. Dans la société Viking, la richesse définissait le rang social. Plus on est riche et plus on a du pouvoir et de l’importance dans la société. En ce temps, la richesse ne se représentait pas seulement par les monnaies ainsi que par les trésors, mais par la possession de terre. Plus un homme possède de terre, plus il est important dans la société.

@mythology_of_vikings

Dans les livres pour enfants, les Vikings sont souvent représentés comme des hommes sanguinaires, violents et assoiffés de sang. Ces livres ont une représentation inauthentique, car les Vikings étaient aussi des agriculteurs, des commerçants, des musiciens et des spécialistes de l’art poétique. Les Vikings étaient des personnes très créatives et qui étaient supérieures en construction navale, comparés aux autres peuples.

 

La mythologie nordique : les dieux

@trae_watch

Les Vikings croyaient en plusieurs dieux, divisés en deux branches : l’Aesir et le Vanir. Ils ajoutaient à leur croyance quelques créatures mythiques comme le loup gigantesque Fenrir, les géants et le serpent monde Jörmungandr. 

Les principaux dieux de la mythologie nordique sont :

–          Odin, le chef des Asgards et le dieu le plus puissant

–          Thor, le deuxième dieu le plus puissant. Le dieu du tonnerre et le guerrier le plus fort

–          Balder, associé à l’amour, la lumière et le bonheur

–          Vidar, fils d’Odin, qui ne peut être battu que par Thor

–          Vale, fils d’Odin, vengeur de Balder.

–          Brage, dieu de la poésie et de la prose, est un dieu très sage

–          Heimdall, gardien du pont arc-en-ciel (Bifrost), route entre Midgard et Asgard

–          Tyr, le dieu de la guerre

–          Njord, dieu de la mer

–          Froy, dieu de la fertilité, qui est associé à la lumière et au beau temps

–          Ull, fils de Sif qui est la femme de Thor. Ull était le meilleur archer.

–          Freyr était l'un des principaux dieux de la mythologie nordique. Freyr était le fils de Njord et le frère de la déesse Freyja. Freyr était associé à l'agriculture, au soleil, à la fertilité et à la vitalité de la jeunesse. Il était un dieu populaire et de nombreuses personnes recherchaient son aide pour obtenir de bonnes récoltes et un bétail fertile. Freyr avait aussi un côté moins agréable : il pouvait être assez inconstant et exigeant en matière d'amour. Néanmoins, il était toujours considéré comme un dieu puissant qui pouvait accorder de grandes bénédictions ou infliger de grands dommages.

Les guerres de la mythologie nordique. 

La première guerre connue dans la mythologie nordique est la guerre entre les Ases et les Vanes.

Les Ases sont un peuple fier avec une longue histoire de prouesses militaires. Les Vanes, d'autre part, sont une bande de bagarreurs toujours à la recherche d'un avantage. Aucun camp ne peut revendiquer la victoire dans cette guerre, les Ases et les Vanes durent échanger des otages pour mettre déclarer la paix. Cette guerre entre les Ases et les Vanes est racontée dans lepoème eddique Völuspá datant du 13e siècle

 

Le Ragnarok

La guerre du Ragnarok fut un conflit dévastateur qui opposa les forces du bien aux forces du mal. Les batailles ont été menées à une échelle jamais vue auparavant, et les pertes ont été élevées. Le dieu Odin fut opposé au terrible loup Fenrir et le dieu Thor dû s'attaquer au serpent de midgard. Mais au final, le bien a triomphé du mal, et la paix a été restaurée dans le monde. Grâce aux sacrifices des courageux héros des deux camps, le monde a été sauvé de la destruction totale.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.