Quel type d'alcool consommaient les viking ?

juin 14, 2021 3 min de lecture

Quel type d'alcool consommaient les viking ?

En dehors du sang de leurs ennemis, quel autre liquide réjouissait les guerriers Vikings à votre avis ? Si vous avez pensé à l’eau, vous devez être en train de blaguer. Même s’ils aimaient l’eau de source, leur hydratation était aussi assurée par l’alcool.

Et quand ils élevaient des cornes de bière artisanale en or ou en argent dans des assemblées, c’était une explosion de gaieté qui s’ensuivait. D’ailleurs, ils croyaient qu’après leur mort, dans le Valhalla, ils passeraient leurs journées à se battre et leurs nuits à boire et à se régaler. Mais la véritable question est de savoir quel type d’alcool les Vikings consommaient. Nous y répondons.

L’hydromel

Fabriqué à  base d’eau, de miel, de levure, de fruits et de plantes médicinales ou aromatiques, l’hydromel est l’une des premières boissons alcoolisées que l’homme n’ait jamais bues. Le mot lui-même est issu du grec ancien húdôr (eau) et méli (miel). En raison du mélange du miel à l’eau, c’était une boisson fermentée, avec un taux d’alcool variant entre 8 et 10% et qui pouvait donc être légère, à moitié sèche, lourde, vineuse, sucrée, capiteuse, etc.

Cela dit, l’hydromel ne servait la plupart du temps que pour les grandes occasions. Et puisque la quantité de miel nécessaire pour fabriquer une quantité à consommer tous les jours et à loisir n’est pas facile à récolter, c’était surtout une boisson d’honneur, une boisson pour les personnes importantes dans la société.

Il faut aussi préciser que le peuple Viking croyait d’ailleurs que l’hydromel était lié à Odin. En effet, selon l’histoire, le dieu Odin aurait volé l’hydromel pétillant de la poésie, la source de l’inspiration. Ils ne s’en privaient donc pas, compte tenu de la forte influence que la boisson avait sur leur créativité.

@tanadelratto_idromele

La bière

Braves, même face à la mort, les guerriers Vikings ne vouaient pas seulement un culte engagé aux dieux. Ils prenaient aussi la bière très au sérieux. Pour eux, la bière était le symbole de la guerre, de la victoire et de l’immortalité. Elle coulait donc à flots pendant les banquets.

Certaines vieilles traditions païennes soutenaient que la bière a la capacité de libérer l’esprit des guerriers vikings et les connectait à leurs dieux tutélaires. C’est d’ailleurs pour cela que chez les Vikings, la bière était surtout consommée le jeudi, jour dédié au dieu Thor, le plus puissant des dieux guerriers et le plus haut placé dans le panthéon Viking.

Les jeudis, une offrande de bière était versée au pied d’un chêne en offrande à Thor, aux esprits des ancêtres et aux esprits du monde naturel.

@popuche_mangeusedecrayon

Fabriquée à base de grains d’orge ou d’autres graines cuites au feu puis bouillies, d’herbes aromatiques, de levures capables d’alcooliser la bière à près 9 ou 10%, les bières étaient abondamment consommées par les guerriers scandinaves.

Ces boissons immortelles, les Nordiques en avaient une très grande variété. Si certaines étaient réservées aux festivals spéciaux comme le Yule, entendez la fête du solstice qui a inspiré la Noël, le milieu de l’été, d’autres par contre étaient brassées pour être consommées au cours d’évènements spéciaux tels que les naissances, les funérailles, etc.

Puisque l’hydromel était une boisson d’honneur et peu accessible, la bière est resté l’alcool le plus abondamment consommé par les Vikings pour célébrer les victoires, les fêtes traditionnelles, leurs divinités tutélaires, etc.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Rejoins le clan