Comment était fabriqué l'arc viking et quelle est sa symbolique ?

juin 14, 2021 2 min de lecture

Comment était fabriqué l'arc viking et quelle est sa symbolique ?

Pour combattre leurs ennemis, les guerriers vikings n’utilisaient pas que la hache. Ils maniaient aussi avec une parfaite dextérité des armes comme les épées plates à double tranchant, la lance, et bien sûr l’arc. Et c’est justement de cette dernière arme que nous voulons parler ici. Même les rois, Magnus Berfott en l’occurrence, utilisaient l’arc. A quoi donc ces armes ressemblent-elles ? Comment étaient-ils fabriqués ? Que représentaient ces armes sur le plan symbolique.

L’arc Viking dans les combats

Vous avez sans doute vu dans les sagas nordiques, comment les Vikings se battaient contre leurs ennemis. Les haches étaient efficaces, c’est clair, mais elles n’étaient pas les seules armes utilisées. Dans les combats terrestres ou dans les attaques lancées au cours des expéditions maritimes, les flèches étaient également très souvent utilisées puisque décochées, elles pouvaient atteindre l’ennemi de loin contrairement à la hache.

@thefaunawitch

Même si certains lançaient leur hache, le poids de ces armes est tel qu’ils ne pouvaient pas voler à la même vitesse que les flèches. L’identification des arcs Viking est davantage facilitée par la section transversale ovale et ses points qui sont relativement évasés. Par ailleurs, il faut noter que le grand arc Viking ne faisait pas partie des armes de chasse. C’est une arme de guerre, dans le vrai sens du terme. Sa première cible, c’est la chair humaine, celle qui est pleine de vie.

Sur le plan symbolique, l’arc Viking est le symbole de l’ennemi, du courage et de la défense. Quiconque possède un arc et sait l’utiliser, exprime par là qu’il garde l’œil sur ses ennemis et les neutralisera avant qu’ils ne l’atteignent. On peut donc tatouer ce symbole sur la peau par exemple pour exprimer le même message lorsqu’on se sait être dans un lieu peu sûr.  

Fabrication de l’arc viking

L’arc Viking se démarque des autres types traditionnels d’arcs médiévaux par leur forme particulière. En effet, les fouilles archéologiques, notamment celles du site de Hedeby, situé au niveau de la frontière entre le Danemark et l’Allemagne actuelle, ont conduit  à la découverte de plusieurs arcs Viking. Pour rappel, ce site était un centre commercial viking ayant servi de VIIIe au XIe siècle.

D’autres arcs ont été trouvés sur le site de Ballinderry en Irlande. Ce qu’il nous intéresse entre les résultats de ces deux fouilles, est qu’en dépit de la distance qui sépare les deux sites d’une part, et du temps qui sépare la datation des deux arcs d’autre part, ces deux types d’arcs sont absolument identiques.

Les arcs Vikings sont de longs bâtons à section en D avec une extrémité modifiée de sorte à créer une courbure déflex. Tout juste avant le début de la courbure, l’encoche est taillée. Et ces armes délivrent des puissances diverses en fonction de leur fabrication et surtout du type de bois ayant servi à leur fabrication. Les arcs Viking sont souvent fabriqués à base de bois d’orme ou d’if. Ainsi, la puissance de l’arc de Hedeby par exemple est comprise entre 70 et 90 livres, soit 40,82 kg.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Rejoins le clan