Découverte des nombreux motifs celtiques

Découverte des nombreux motifs celtiques

Très variés, les motifs celtiques se trouvent sur les tatouages, sur les objets de décoration, sur la papeterie, sur les vêtements, les colliers, sur les pendentifs, etc. Ils sont peut-être magnifiques à contempler, mais ce sont l’un des rares vestiges de la culture celte.

Par conséquent, ils possédaient une importante valeur spirituelle et symbolique. De nos jours, on peut avoir sur soi n'importe quel motif celtique pour notre propre plaisir. Il est également possible de s'inspirer de ces motifs pour en créer des personnalisés. Cependant, êtes-vous familier avec les motifs celtiques existants ? Nous vous les introduisons ici.

La croix celtique

La croix celtique est formée de deux emblèmes éternellement puissants et symbolisant des réalités existentielles sacrées chez les Celtes. Elle se présente sous la forme d’une croix unie à un cercle à son intersection.

Le cercle et la croix représentent le soleil et la lune, deux divinités qu’adoraient les druides celtes. Pour eux, la croix unie au cercle était :

  • Les quatre directions cardinales et les quatre dieux qui les habitaient ;
  • Les quatre saisons de l’année celtique ;
  • L’intersection entre le chemin des vivants et celui des morts ;
  • L’union par le cercle central de l’air, l’eau, le feu et la terre.

La croix celtique était donc le symbole de la réunion des énergies divine.

triskèle

@revesdepoints

La triskèle

Aussi appelée « trisquel » ou « triskelion celtique » ou « spirale triple », la triskèle est un motif composé de trois bras représentant des spirales s’enroulant dans la même direction et connectés entre eux en un point central. Chez les Celtes, c’était un symbole sacré, car le chiffre 3 - les trois bras - est le chiffre de la divinité, de la perfection, de l’équilibre entre âme, corps et esprit.

C’était le symbole de l’évolution et de l’apprentissage éternels, le symbole de l’interconnexion entre le présent, le passé et le futur, de l’union de la terre, de l’eau et de l’air. Il était également associé aux trois classes sociales qui composaient la société celte à savoir les travailleurs, les druides et les guerriers.

La spirale infinie

La spirale infinie est l’un des plus vieux motifs celtiques et l’un des plus courants. On en a retrouvé taillés dans la pierre et vieux de plus de 12 000 ans. Après les motifs noués, c’est le deuxième. Sans début ni fin, elle évoque les cycles infinis et immortels, l’équilibre entre la conscience intérieure et extérieure.

Lorsqu’elle tourne vers la droite, elle représente le solstice d’hiver et le solstice d’été lorsqu’elle tourne à gauche. Coté symbolisme, elle est liée à la croissance spirituelle, au cycle du soleil, à la force de vie, à la réincarnation. Cela explique bien pourquoi un grand nombre de ces objets ont été retrouvés dans des tumulus funéraires.

Il faut aussi noter que la spirale a une connotation fortement féminine. Elle peut faire référence à la fertilité, à l’intuition et divers autres concepts associés au genre féminin.

La spirale infinie

@motifs celtiques

L’arbre de vie

Les Celtes associaient une valeur incommensurable à l'arbre de vie, considéré comme un élément sacré de la nature. Leur lien profond avec les forêts, où ils cherchaient abri, nourriture et feu, dépassait cette simple utilité.

L'arbre de vie était en effet essentiel à leur mythologie. Symbolisant les dieux, la puissance, la vie naturelle et l'union entre le ciel et la terre, entre les vivants et les morts, il était central à leur croyance.

L’Awen, les trois rayons

Chez les Celtes, l’Awen faisait référence à l’inspiration. Ce symbole celtique est composé de trois cercles concentriques à l’intérieur desquels 3 rayons pointent vers un sommet où se trouvent trois points ronds. Les rayons représentent les rayons de lumière ou les trois entités formant l’homme.

Les motifs à base de nœuds celtiques

Les nœuds celtiques sont des boucles complètes sans début et sans fin réalisées avec un seul fil. Infinis, fermés et incapables de s’effondrer, ils symbolisent donc l’éternité, la continuité, et peuvent donc être appliqué à l’amour, la foi, l’amitié, etc.

Et même si elles sont utilisées pour décorer des bijoux, des ustensiles, leur sens n’est pas toujours perçu.

A encore John R. Allen, les motifs celtiques à base de nœud se déclinent en 8 différentes version, dont par exemple :

  • Le celtic trinity knot ou « nœud de la trinité » ou « Triquetra » qui symbolise la sainte Trinité ;
  • Le nœud d’amour celtique ;
  • Le nœud du marin composé de deux cordes entrelacées ;
  • Le nœud Dara, symbole de la force personnelle et spirituelle ;
  • Le nœud bouclier, utilisé comme protection contre les dangers, les maladies et les esprits maléfiques ;
  • Les entrelacs ;
  • La vouivre ;
  • Le sigil celtique ;

Il existe de nombreux autres symboles celtiques comme :

  • les runes celtiques qui sont d’ailleurs un alphabet très populaire dont les lettres étaient associées à des concepts et à des dieux de la mythologie celtique.
  • La bague de Claddah, représentée par un cœur surmonté d’une couronne et représentant l’amour et la loyauté.
  • La sitrel ou spirale double celtique, souvent utilisée par les Celtes pour représenter les équinoxes et équivalent au Ying et au Yan dans la culture orientale.

← Article précédent Article suivant →

Laissez un commentaire

Découvrez nos articles similaires dans : Symboles Vikings

RSS
Symbole Svefnthorn

Le symbole Svefnthorn : histoire et signification

Les Vikings ont laissé leur marque indélébile sur l'histoire du monde avec leur culture, leur mode de vie et bien sûr leur symbolisme mystique. Le...

Plus
Symbole Ouroboros : Origine et signification

Symbole Ouroboros : Origine et signification

L'ouroboros, ce serpent mythique qui se mord la queue, représente l'un des symboles les plus fascinants et énigmatiques de la culture humaine. Depuis des millénaires,...

Plus